Equipropulsion... à la recherche d'une approche équestre différente !

Mon histoire

Cavalière a l'âge de 7 ans... je vivais cette passion sans difficulté et sans appréhension... Mais un jour, suite à une chute (ou à la peur de mes parents), j'ai pris une toute autre direction. Un beau parcours de joueuse de volley ball s'offrait à moi. Je me détournais des écuries et du cheval, sans regret, c'était ainsi et il était vain d'aller contre la volonté de mes parents. 

 

Mais à chaque détour de vacances, nos chemins se croisaient, inconsciemment juste comme ça! Jusqu'au jour où, en 2011, pour dépanner une étudiante qui travaillait dans ma boutique de déco, nous envisagions de prendre son cheval "Flash" en demi-pension... Je venais de perdre mon papa d'une crise cardiaque sur un terrain de tennis, et je n'avais pas encore conscience de l'impact de ce vécu sur mon retour à cheval.

 

Histoire de se remettre en condition, et apprendre les bons gestes,  départ pour L'Hostellerie d'Hérock, où je chargeais "Olivier" de tout nous apprendre"...

 

Et Il était une fois... Une catastrophe :-)!

 

Même si j'avais conscience de mes acquis équestres, un nouveau paramètre, non négligeable, était à prendre en compte : J'AVAIS UNE PEUR BLEUE! Malgré cela, nous faisons l'acquisition de notre premier cheval, Eugène un grand gaillard SBS de 4 ans! Malgré, les crises de panique (et oui) et même les crises de spasmophilie, j'étais toujours là! On ne me laissait pas beaucoup d'espoir (ou de place) dans ce monde où la peur n' existe pas! Je me faisais accompagner par des professionnels, non armé face à mon problème et je descendais de plus en plus bas... Dans mes espoirs, dans mes capacités et dans ma confiance en moi (j'en arrivais à ne plus oser mettre mon cheval seule en prairie). J'étais une extra-terrestre dans un monde qui ne me correspondait pas du tout, mais je m'accrochais tant le cheval me faisait du bien !

 

La vie ne m'épargnait pas, 2015, ma fille de 11 ans fait une rupture d'anévrisme, nous disparaissons pendant 10 semaines, et je laisse Eugène dans les mains des autres. A Saint-Luc, au détour d'une lecture de magasin, je tombe sur un article concernant "l'hippothérapie", c'est là qu'une longue réflexion et une reconversion commencent... Yaël se rétablit, nous pouvons rentrer à la maison... à notre retour, Eugène fait une colique! ????? Que se passe-t'il? 

 

Le cheminement se fait doucement dans ma tête, je cherche, je me trompe, je me bats, je me reconstruits, je me forme... J'ai choisi d'affronter mes blocages, pour redonner vie à cette passion... mais avec une approche bien différente! Ainsi, d'un mélange de passion, de respect, de patience, de doutes et de nouveaux apprentissages est né : Equipropulsion. 

 

Aujourd'hui, je possède ma propre écurie de 20 chevaux, Yaël monte à cheval et moi, je gère même les chevaux les plus difficiles... Je tente de leur offrir la qualité de vie qu'ils m'ont permis d'avoir (j'en apprends tous les jours) grâce à la prise de conscience qu'ils m'ont apporté!  

 

A travers Equipropulsion, je transmets cette vision, j'invite le cavalier à voir les choses autrement et surtout, je l'invite à accepter sa différence comme la plus belle des richesses. Il n'y a pas un "bon cavalier", mais des individus avec des expériences, un vécu et des chemins de vie différents qui ne demandent qu'une chose s'épanouir! 

 

Merci à Eugène, Crumble, Night, Gauche & Droite, Pomme & Gamin, Cacahuète, Benley, Princesse, Timber, Vega (et son futur poulain), merci à tous les propriétaires qui me font confiance en me confiant leurs chevaux et merci à toutes les personnes dont j'ai croisé le chemin...

Le cheval a tant à apporter, ouvrez les yeux!


L'histoire d'Equipropulsion

A l'origine, un constat :

D'un côté, le cavalier, adulte ou enfant, amateur ou professionnel, cherche des réponses à un tas de questions pratiques, mentales, physiques et même émotionnelles. Et de l'autre, le cheval animal de proie, puissant et si sensible...

 

Plusieurs questions?

- Que faut-il mettre en place pour contribuer au maintien de la relation, du bien-être, de la santé et de la performance du cavalier et du cheval pour permettre à chacun de vivre pleinement cette relation dans le respect de son individualité.

- Comment conserver la passion du cheval malgré la peur, les doutes, les craintes?

- Comment ne pas se détourner de cette passion qui nous tient tant à coeur quand on se sent différent? 

 

Equipropulsion tente de répondre à toutes ces questions d'ordre pratique, mentale, physique et émotionnelle.

 

Equipropulsion a été pensé en 2011, a vu le jour en 2016 et grandit toujours aujourd'hui,

“Car ce qu'il y a de bien avec le cheval, c'est qu'on ne cesse jamais d'apprendre”.   

 

Retrouver la transmission du savoir et du savoir-faire

Là où l'apprentissage sur le tas régnait en maître, la transmission naturelle du savoir et du savoir-être des hommes de cheval ne s'opère plus. Or comprendre, savoir, transmettre, accompagner et respecter font partie de mes valeurs. 

C'est pourquoi :

- je suis formée en kinésiologie humaine et animale pour comprendre et savoir

- j'ai créé "Mon oncle Eugène", pour transmettre, dés le plus jeune âge, la passion, la connaissance et le respect du cheval

- Je partage mes expériences en tant que propriétaires d'une écurie familiale.

- je suis consultante Sophro-cavalier

- je suis formée au massage équin

 

"le DéFI est un moteur qui nous propulse vers le haut"

La première version du slogan était "S'entourer de personnes qui vous propulsent vers le haut". Aujourd'hui, il est toujours d'actualité, mais j'aime à penser que l'être humain a les ressources personnelles nécessaires à l'accomplissement de ses rêves les plus fous et que, que bien entouré, il peut faire de ses rêves, une réalité

où le respect de l'individualité, l'entraide et l'honnêteté sont à l'honneur.

 

Le problème n'est pas d'avoir confiance en lui, mais d'avoir confiance en vous!


le respect de l'individualité : la différence

Pourquoi je propose les services d' Equipropulsion?

L'équitation est un sport mais avant tout "le résultat d'une symbiose avec un autre être vivant"! Elle permet à chacun d'aller chercher dans ses propres ressources, avec la conviction de rester "vrai et juste" face au cheval. 

Chaque dépassement de soi (à valeur de chacun) est une victoire où le cavalier en ressort plus fort et plus épanoui. 

 

Quelle est l'approche d' Equipropulsion?

Une approche basée sur le respect du bien-être physique, mental et émotionnel du cheval et du cavalier, des compétences, des objectifs et de l'individualité de chacun.

 

Quelle est la mission d'Equipropulsion?

Faire évoluer le travail du cheval vers un travail plus personnel, plus respectueux de l'individu où la notion de plaisir prime sur la performance.

 

Quelle est ma mission dans Equipropulsion?

Amener chaque cavalier à  trouver en lui les ressources nécessaires pour vivre une relation épanouie avec son partenaire "cheval" , savoir comment rebondir... pour ne pas abandonner! 

Mettre un point d'honneur à la notion de "PLAISIR"! 

 

Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.

Martin Luther King


Mon expérience de tous les jours avec les chevaux

Je vis les chevaux au quotidien, cavalière et propriétaire d'une petite écurie familiale de 14 boxes comprenant chevaux, poneys et shetlands, chaque jour est une nouvelle aventure, faites de nouvelles expériences. Je savoure l'apprentissage continu des aléas de la vie en écurie et je partage, avec plaisir, mes expériences sur mon blog.  Découvrez en plus dans mon blog.

Certaines personnes voient les choses comme elles sont et se demandent : pourquoi? Moi, je vois les choses comme elles pourraient être et je me dis pourquoi pas?

JFK


mais qui suis je?

Voilà un exercice difficile :-)... Allez je me lance : Curieuse, hypersensible, juste et droite parfois trop peut-être, j'ai des valeurs et lorsqu'on y touche, je sors les crocs! L'ombre de mon ombre s'appelle Charlie, border collie de 3 ans, elle est l'animal qui partage le plus de temps avec moi,... mais il y en a encore 25 autres (lapins, chats, chevaux, poneys, shetlands...), je me sens bien en contact avec la nature, ils sont sans doute un retour à mes origines familiales (fermier à Aywaille et Ferrières). J'ai la chance d'avoir une fille et un mari qui aiment partager cette magnifique aventure avec moi, car elle prend énormément de place et leur demande parfois des sacrifices, plus question d'être insouciant, il faut être prévoyant car avec les chevaux, on ne raccroche pas sa raquette aux vestiaires!

 

Je suis comme une balle magique, hyper-active, mais ça me permet de rebondir très vite... Chacune de mes expériences "positives ou négatives" ont été un tremplin de plus.

Je fais le clown, parfois pour faire rire et d'autre fois pour me cacher.

Un jour on m'a dit :

"Tu ressembles à Peter Pan!", c'est un bon départ... car :

Il suffit d'avoir des pensées agréables et elles vous propulsent dans le ciel ! C'est facile

Parole de Peter Pan

En effet, j'ai gardé mon âme d'enfant pour voir la vie en couleurs... Le cycle de la vie nous réserve à tous des épreuves difficiles, alors réjouissons nous d'une fleur qui pousse, du chant des oiseaux ou d'un moment passé avec un ami autour d'un simple café. Avec cette vision des choses, je parviens à voir en chacune de mes journées, de mes réussites, de mes échecs et de mes rencontres, cette petite étincelle qui ne demande qu'à illuminer ma vie.  Toutes les personnes que je rencontre, ne demandent qu'à se révéler, un petit coup de poudre magique est parfois nécessaire pour voler !


 

July Rixhon