Affiner son sixième sens : la proprioception, pour une meilleure équitation

Pour couronner le tout, s'ajoute cette sensibilité qui n'a ni accès aux oreilles, ni aux yeux, ni au toucher, et que l'on appelle "le sixième sens" : la proprioception

Qu'est ce que la proprioception? Il s'agit de la sensation de position des membres et des mouvements du corps dans l'espace, donnée par l'intermédiaire de récepteurs sensoriels situés dans l'oreille interne, dans les muscles et les tendons.

Ces récepteurs nous mettent en contact avec les perceptions de plaisir, de l'angoisse, de la jubilation, du désespoir, du dégout de l'autre ou encore de sa beauté. Ce sixième sens nous apporte 10 fois plus d'informations que le font les 5 autres sens : équilibre extérieur (visible de tous à travers les diverses postures) et équilibre intérieur.


Tous nos mouvements, déplacements, toutes nos mises en action dépendent de notre sens de l'équilibre. Les informations proprioceptives et d'équilibre amenées par divers exercices (Programme "Respire") peuvent apporter un bénéfice supplémentaire dans l'acquisition de la motricité globale, de l'attention, de la motricité fine, de la structuration spatio-temporelle, etc. indispensable aux cavaliers.

Toutes les informations sont amenées vers notre cortex pré-frontal en passant par une "grille de lecture" déterminée par notre intelligence émotionnelle.

 

Les priorités établies par notre grille de lecture personnelle sont :

  • 1) La survie : suis-je fasse à une situation qui porte attente à mon intégrité personnelle?
  • 2) les émotions* : Quel type d'émotions suscite la situation vécue? Sont-elles stables ou instables?
  • 3) les nouveaux apprentissages.

L'apprentissage n'est possible, si et seulement si les 2 points précédents sont apaisés et stables.

 

*L'importance de la gestion des émotions prend ici tout son sens, la kinésiologie peut vous permettre d'y répondre.

 

Les données et les informations sont d'abord reçues par les sens comme impressions, mais sans mouvement actif, ces données restent inaccessibles au cortex pré-frontal en tant qu'expressions. Notre concentration, quant à elle, est notre aptitude à classer, trier, sélectionner, faire des liens entre toutes ses informations reçues. Cette aptitude nécessite de passer par un maximum de portes différentes. Pour cela, réalisez des "feedbacks" :

  1. - Résumer en 5 mots ce que vous venez de voir
  2. - Réaliser un schéma du cours donné
  3. - S'arrêter et évoquer, pour soi, ce que vient de dire le moniteur
  4. - Inviter un slam qui résume l'instruction donné par le moniteur
  5. - Mimer le geste juste

"J'entends et j'oublie : je vois et je me souviens ; je fais et je comprends!"

Confucius TCHANG, les entretiens de Confucius

La sensibilité proprioceptive permet d'avoir conscience de la position du corps et des mouvements de chaque partie de celui-ci. La proprioception donne au système nerveux, de manière inconsciente, les informations nécessaires à l'ajustement dans l'utilisation des muscles pour permettre les mouvements du corps, le maintien d'une posture correcte et un équilibre stable.

 

La sensibilité proprioceptive est rendue possible par l'existence de récepteurs microscopiques, les propriocepteurs, situées dans les muscles et leurs tendons, dans les ligaments des articulations, dans la peau de la paume de la main et des plantes des pieds.

 

La proprioception est donc la sensation de la position des membres du corps et des mouvements de celui-ci dans l'espace. Cette sensation est transmise par l'intermédiaire des propriocepteurs sensoriels situés dans l'oreille interne, les muscles et les tendons.

 

La proprioception consciente est à la base de la construction de notre schéma corporel, elle permet :

  • Le ressenti de la position du corps et des mouvements articulaires de celui-ci
  • Le contact avec les sensations musculaires et tendineuses (au repos et en action)
  • La perception de l'orientation du corps, des membres et de la tête
  • L'équilibre 

Qui sont 4 points fondamentaux dans la pratique de l'équitation. 

 

Voici quelques pistes pour prendre conscience du sens de la proprioception :

  • L'auto-observation : permet de prendre conscience de la façon dont tous les sens récoltent les informations.
    Répondre à la question : "Comment je me sens?" permet de voyager à l'intérieur de son corps et de sa tête pour ouvrir les portes de son propre fonctionnement. Au fil du temps, nous effectuons certains mouvements avec automatisme et certains de ces automatismes s'avèrent peu performants.

Lors du Programme Respire, un cadre de sécurité est mis en place, et vous permet de jouer à explorer le "comment je procède?", "comment je fonctionne?". Afin d'adopter une attitude bienveillante envers soi-même et envers l'autre (cheval), c'est refuser le jugement, les comparaisons avec autrui, les a-prioris et la recherche de performance sans plaisir. Pour vous aider à prendre du recul par rapport à vos automatismes, se détendre, lâcher les tensions et intégrer l'environnement. 

>>> Cet article vous a été utile ? N'hésitez pas à la partager ou à laisser un commentaire!

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Equipropulsion

250 Cache Malainne

 7742 Hérinnes

Téléphone - July Rixhon -  +32 (0) 476 903 299